Notre Sélection Revue Des Vins De France De Ce Weekend

Publié le par AlexT

Un rendez vous que les amateurs de vin n’aurait manqué sous aucun prétexte. Pour cette troisième édition du salon de La Revue des vins de France, rien n’a été laissé au hasard : Une très large représentation des domaines & châteaux, des promoteurs des plus nobles étiquettes et aussi une sélection des plus jeunes et prometteurs vignerons.

Pour s’armer au mieux devant l’immensité des vins à déguster, cinq amis m’ont rejoins au salon et nous nous sommes essentiellement concentrés sur les Bordeaux. Voici quelques perles qui ont exaltées nos modestes palais :

Tout d’abord, face au large sourire de Stéphanie Barousse, il est d’autant plus facile d’apprécier le Delphis de La Dauphine 2006 - Fronsac (rouge) – deuxième vin du Château De La Dauphine. Sous la houlette de l’œnologue conseil Denis Dubourdieu, ce vin tiré à peu d’exemplaire (60 000 bouteilles) se démarque par la puissance de ses fruits et la douceur de son bouquet. Très belle rencontre à 8,50 euros la bouteille.

Unanimement, nous avons également apprécié Château d’Arennes 2001 – Graves (rouge) – avec son léger goût de pruneau au nez et sa belle couleur rouge sang. Un beau travail à 12 euros la bouteille.

Autre belle impression : La Fleur Boüard 2006 – Lalande de Pomerol (rouge). Vin jeune à laisser mûrir, mais très agréable au nez comme en bouche. 24,50 euros la bouteille.

Nous ne pouvions pas passer à côté du Château Laroque 2004 – Saint Emilion Grand Cru – Vin excellent, très élégant en bouche, boisé au nez, bref nous n’en attendions pas moins de ce grand cru à un prix attractif, 25,50 euros la bouteille.

Il en est de même pour ce Château de Lamarque 1999 – Haut Médoc – long en bouche, puissant bien que pas trop tannique, soyeux. Un vin que vous ne trouverez pas en grandes surfaces. Le dénicher ne rendra que plus profitable sa dégustation. Magnum à 32 euros.

Très beau travail pour Le Château Lagrange 1999 – Saint Julien. Il nous a tous séduits. Surement une de nos plus belles découvertes du weekend. Mais la plus chère aussi, comptez entre 30 et 45 euros la bouteille.

Pour rester dans les découvertes surprenantes, voici un vin à déguster absolument : Jacques Boyd 2006 – Margaux – second vin de Château Pouget. Un vin à la fois facile d’accès et excellent. D’une belle longueur en bouche, un vin jeune à boire dès à présent que vous trouverez à 17 euros la bouteille. Pour son ainé, Château Pouget 2006, il est à conserver au moins 25 ans en cave (conseil de Lucien Guillemet, directeur du château).

Enfin, nous finirons sur le Château Destieux 2006 – Saint Emilion Grand Cru – Vin très spécial, très puissant au nez, un bouquet d’arôme extrêmement fort. Bref, un vin d’averti à déguster de toute urgence. 28 euros la bouteille. Pour la petite histoire, le château a été classé Grand Cru il y a quelques jours pour les millésimes à partir de 2006.

Il a été bien entendu impossible pour les amateurs que nous sommes d’avoir pu déguster l’ensemble des Bordeaux présents mais nous espérons que notre petite sélection pourra suffire à vous faire découvrir de grands talents.

Publié dans Nos dégustations

Commenter cet article